.

Débat ouvert sur la jeunesse en tant qu’agents de paix

By on 05/10/2018

NAIROBI, 7 mai 2018 – Le Conseil de sécurité des Nations Unies a tenu un débat ouvert sur la jeunesse, la paix et la sécurité le 23 avril 2018, en s’appuyant sur la résolution 2250 du Conseil de sécurité consacrée au rôle positif des jeunes hommes et femmes dans la promotion et le maintien de la paix internationale et la sécurité.

L’auteur d’une étude de progrès sur la jeunesse, la paix et la sécurité (YPS) recommandait de favoriser les partenariats avec les gouvernements locaux afin d’explorer les opportunités pour les jeunes de contribuer à la consolidation de la paix et transformer les systèmes qui renforcent l’exclusion.

Alors que les États membres ont souligné la nécessité d’intégrer la planification et les pratiques locales au potentiel des jeunes en tant qu’agents de paix durable, l’envoyé spécial du Secrétaire général pour la jeunesse a attiré l’attention sur la méfiance croissante des jeunes envers les gouvernements à tous les niveaux. L’exclusion des jeunes de la vie politique, civique et sociale. “L’étude nous offre un nouveau récit sur le rôle des jeunes. Il reconnaît que seule une petite minorité de jeunes s’engage dans la violence. Et il met en garde contre la «panique politique» déclenchée par des suppositions infondées selon lesquelles les jeunes sont violents », a-t-elle déclaré. Les États membres ont appelé à mettre davantage l’accent sur le rôle des jeunes dans la lutte contre les causes profondes des conflits et à contribuer à la création des mécanismes de prévention nécessaires.

Les participants ont reconnu que le développement durable et la paix sont des objectifs qui se renforcent mutuellement. Les initiatives proposées au cours du débat s’appuient sur le lien entre le développement de la paix et le Programme 2030. L’envoyé spécial du Secrétaire général chargé de la jeunesse a souligné que «le financement durable de la paix devrait entraîner une augmentation significative du financement des activités de consolidation de la paix menées par les jeunes», conformément à l’appel lancé par le Secrétaire général.

Le débat ouvert ainsi que l’étude de progrès sur la jeunesse, la paix et la sécurité sont des étapes clés dans la finalisation de la Stratégie des Nations Unies sur la jeunesse qui vise à accroître l’impact des actions mondiales, régionales et nationales des jeunes à travers le monde et de promouvoir leur engagement dans la mise en œuvre, ainsi que le suivi et l’examen du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Grâce à son travail en cours en Colombie et en Somalie, ONU-Habitat crée des opportunités pour les jeunes de contribuer au processus de consolidation de la paix à travers le programme Urban Peace Labs. En Colombie, ONU-Habitat s’est associé au Servicio Nacional de Aprendizaje pour renforcer l’accord de paix récemment signé entre le Gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires (FARC). Le projet promeut l’inclusion sociale des groupes vulnérables et marginalisés, y compris les anciens membres des FARC.

L’objectif principal du programme Urban Peace Labs est de promouvoir les changements de comportement chez les jeunes afin de prévenir les conflits et la violence et de créer des opportunités d’emploi et d’entrepreneuriat qui favorisent la réintégration sociale et économique des jeunes. Le projet a jusqu’ici organisé 1500 ateliers de consolidation de la paix et des sessions de formation pour les jeunes, engageant 55 jeunes dans des rôles de leadership.

ONU-Habitat a également lancé le programme Shaqeyso au Centre de jeunesse à guichet unique de Mogadiscio afin de promouvoir les possibilités d’emploi décent et de transmettre aux jeunes des compétences essentielles. Un Programme commun plus large sur l’emploi des jeunes en Somalie (YES) implique un programme de formation complet visant à doter les jeunes bénéficiaires des compétences et des connaissances nécessaires pour trouver du travail, soutenir l’incubation de leurs idées commerciales et assumer des rôles de leadership dans la reconstruction de leurs communautés et de leur pays.

 

Menu Title