.

Changement climatique

  climate1 Icons-12 Les effets de l’urbanisation et du changement climatique convergent de manière dangereuse. Les villes sont les principaux contributeurs du changement climatique : même si elles couvrent moins de 2% de la surface de la terre, elles consomment 78% de l’énergie mondiale et produisent plus de 60% des émissions de dioxyde de carbone et des quantités significatives d’autres émissions de gaz à effet de serre, principalement du fait de la production d’énergie, des véhicules, de l’industrie, et de l’utilisation de la biomasse. En même temps, les villes sont fortement vulnérables aux changements climatiques. Des centaines de millions de personnes dans les zones urbaines à travers le monde seront affectées par la hausse du niveau des mers, l’augmentation des précipitations, les inondations, les cyclones, les tempêtes plus fréquentes et plus fortes, les périodes de chaleur extrême et de refroidissement. De nombreuses grandes villes côtières aux populations de plus de 10 millions de personnes sont déjà menacées. Le changement climatique peut également avoir un impact négatif sur les infrastructures et détériorer l’accès aux services urbains élémentaires et la qualité de vie dans les villes. En outre, la plupart des infrastructures économiques et sociales, des installations gouvernementales et des actifs sont situés dans les villes. Les populations les plus touchées sont les citadins sans ressources – les habitants des bidonvilles dans les pays en développement – qui ont tendance à vivre le long des berges, sur les coteaux et les pentes sujettes aux glissements de terrain, près de sols pollués, sur des terres désertifiées, au sein de structures instables vulnérables aux tremblements de terre, et le long de quais dans les zones côtières. Malgré ces risques, de nombreuses villes n’ont pas encore traité la question du changement climatique. Ceci s’explique par le manque de politiques de la ville et de plans d’actions, les réglementations en matière d’urbanisme et de l’environnement existantes n’ayant pas été ajustées à la gestion du changement climatique, une réponse lente aux catastrophes climatiques due au manque de capacités et de ressources et un manque de sensibilisation du public sur la variabilité climatique et l’atténuation des risques induits par le changement climatique. Toutefois, lorsqu’elles sont correctement planifiées et gérées par les structures de gouvernance appropriées, les villes peuvent être des lieux d’innovation et d’efficacité. Réunies autour des autorités locales, elles ont le potentiel de réduire les causes du changement climatique (atténuation) et de se protéger efficacement de ses effets (adaptation).

Se protéger : villes et adaptation au changement climatique
Pour la plupart des villes des pays en développement, la nécessité de s’adapter au changement climatique se fait pressante. Les mesures nécessaires pour aider les villes à faire face au changement climatique varient considérablement en fonction des conditions politiques, culturelles, historiques et climatiques. Ces mesures vont du « travail avec la nature » (par exemple, placer davantage l’accent sur la gestion des ressources côtières ou la protection de la mangrove et des écosystèmes de récifs naturels), à des infrastructures et aménagements à l’épreuve du climat, tels que les approvisionnement en eau et les usines de traitement, la protection ou la relocalisation de l’énergie et la gestion des déchets. Certaines villes côtières peuvent être confrontées à la nécessité de planifier des investissements liés à l’élévation du niveau de la mer. Dans les régions où les sécheresses sont plus susceptibles de se produire, l’amélioration de la gestion de l’eau apparaît nécessaire. Un large éventail de mesures visant à la réduction des vulnérabilités et à l’amélioration de la résilience face au changement climatique apparaît aussi important sinon plus que la mise en place de ces adaptations matérielles. Il s’agit notamment de stratégies de développement économique local, de systèmes d’alerte précoce de la communauté, de meilleures options de logement comme l’amélioration des taudis, la relocalisation des populations urbaines pour s’approprier des emplacements améliorées, d’interventions de santé publique améliorées, et d’agriculture urbaine et péri-urbaine prenant en considération l’évolution du climat.
Villes et atténuation du changement climatique
Plus de la moitié des émissions de gaz à effet de serre dans le monde provient de zones urbaines. Un certain nombre de villes à travers le monde ont fait preuve de leadership visionnaire en fixant et en mettant en œuvre des plans dont les objectifs visent à réduire ces émissions de gaz à effet de serre. Les villes peuvent réduire leurs émissions de gaz à effet de serre tout en répondant simultanément à d’autres problèmes environnementaux locaux urgents tels que la pollution de l’air, les déchets et les transports, sans oublier de mentionner d’autres défis tels que le développement économique local. Le défi est donc de relier la question du changement climatique aux priorités de l’environnement local et à d’autres dimensions du développement. Au niveau de l’offre, il existe des stratégies qui rendent certaines sources d’énergie alternatives plus attrayantes pour les utilisateurs que les combustibles fossiles. Au niveau de la demande, une ville mieux planifiée à l’étalement urbain réduit, comptant des bâtiments plus écologiques et de meilleurs transports publics peut réduire l’empreinte carbone tout en fournissant en même temps une meilleure qualité de vie à ses citoyens et un environnement plus attrayant pour l’économie.
Le travail d'ONU-Habitat sur le changement climatique
ONU-Habitat travaille déjà avec les villes et d’autres autorités locales dans 20 pays en voie de développement d’Afrique, d’Asie, et d’Amérique latine pour développer des stratégies d’atténuation et d’adaptation au changement climatique. Le succès dépend essentiellement de la disponibilité des ressources nécessaires, non seulement financière, mais aussi des connaissances, de la capacité technique, des ressources institutionnelles et des outils. Compte tenu de cela, ONU-Habitat offre un programme intégré d’assistance aux autorités locales pour développer des infrastructures urbaines « à l’épreuve du climat », et s’assurer que le changement climatique et l’adaptation devienne un élément clé de la conception des infrastructures et de l’urbanisme. Au niveau national, régional et mondial, ONU-Habitat travaille à sensibiliser et à aider ses partenaires à renforcer les capacités des villes et gouvernments locaux nécessaires pour aborder efficacement le changement climatique.
Initiative sur les villes et le changement climatique d'ONU-Habitat (CCCI)
Cette initiative vise à améliorer les activités des villes des pays en voie de développement et des pays les moins avancés dans leurs efforts d’adaptation pour lutter contre les impacts du changement climatique et atténuer ses effets. Elle met l’accent sur la bonne gouvernance, la responsabilité, le leadership et les initiatives concrètes menées par les gouvernements locaux, les collectivités et les citoyens. S’appuyant sur la vaste expérience d’ONU-Habitat dans le développement urbain durable, l’Initiative sur les villes et le changement climatique contribue à élaborer et faire appliquer des politiques et des stratégies de changement climatique qui soient favorables aux personnes vulnérables. Elle développe également une suite d’outils pour soutenir les dirigeants municipaux et les praticiens dans leur lutte contre l’impact du changement climatique (adaptation) et pour aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre (atténuation). ONU-Habitat travaille en étroite collaboration avec un large éventail de partenaires, comprenant, entre autres : bailleurs de fonds, gouvernements à tous les niveaux, agences des Nations Unies, organisations non-gouvernementales (ONG), organisations communautaires, institutions de recherche et d’enseignement supérieur, organismes de formation, organisations travaillant dans le foncier et l’immobilier, entités du secteur privé. En savoir plus

Menu Title