.

L’ONU-Habitat favorise la mise en place d’espaces publics de qualité dans le groupement de Kisigari

By on 07/05/2018

M. Daniel Maniraguha, administrateur du territoire de Rutshuru, lors du lancement du projet, village de Kalengera – 28 juin 2018

Village Kako, Nord Kivu, vendredi 29 juin 2018 – Le programme des Nations unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) a commencé à mettre le projet de Planification communautaire foncière participative (PCFP) en application dans les villages de Nyabireye, Kako, et Kalengera situés dans le groupement de Kisigari, chefferie de Bwisha dans le territoire du Nord Kivu.

Financé par l’Agence britannique d’aide au développement DfID, ce projet vise à améliorer la sécurité des droits fonciers, atténuer les causes profondes des conflits fonciers, et répondre aux besoins d’accès à la terre en faveur des populations vulnérables.

L’administrateur du territoire de Rutshuru, M. Daniel Maniraguha, et le secrétaire administratif de la chefferie de Bwisha, M. Anicet Sanvura, ont rehaussé de leur présence le lancement de cette activité qui a eu lieu dans le village de Kalengera, un des sites pilotes dudit projet.  M. Ndazeye Kanuma qui gère au quotidien cette agglomération d’environ 14 mille habitants depuis 1996 et ses administrés étaient aussi présents.

« Notre village s’engage, aux côtés de l’ONU-Habitat, à favoriser la mise en place d’espaces publics de qualité, sûrs, ouverts à toutes les couches de la population, y compris des rues, des trottoirs, des places de loisir, entre autres », a souligné le Chef du village de Kalengera.

Les mobilisateurs communautaires du projet répondant aux questions d’une habitante du village de Kako

L’ONU-Habitat travaille en collaboration avec la Division du Cadastre de Rutshuru, l’Institut de recherche intégrée (Université chrétienne bilingue du Congo), les mobilisateurs communautaires ainsi qu’avec les radios locales et la radio nationale pour amener les populations de ces trois villages à comprendre le bien-fondé dudit projet, à s’en approprier et à s’impliquer pleinement afin d’atteindre ses objectifs.

L’Administrateur du Territoire s’est adressé à la foule en ces termes : « L’ONU-Habitat est venue chez nous aujourd’hui ! Soyons en honorés ! Soutenons donc cette initiative sans réserve qui, j’en suis sûr, marquerait un progrès majeur dans l’établissement d’un environnement propice au relèvement communautaire, social et économique dans notre territoire ».

Menu Title