.
No se pierda >

    Historique, mandat et rôle dans le système des Nations Unies

    History-Mandate2 Le 1er janvier 1975, l’Assemblée générale des Nations Unies crée la Fondation des Nations Unies pour l’habitat et les établissements humains (UNHHSF), le premier organisme officiel des Nations Unies consacré aux questions d’urbanisation. Sous l’égide du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE/UNEP), sa tâche consiste alors à soutenir des programmes d’urbanisation nationaux par un apport de capitaux et une assistance technique, en particulier pour les pays en voie de développement. A l’origine, la fondation UNHHSF fut seulement dotée d’un budget de 4 millions de dollars américains pour une période de quatre ans. A l’époque, l’urbanisation et ses impacts ne figuraient pas parmi les priorités des Nations Unies, avant tout parce que les deux tiers de l’humanité vivaient encore en milieu rural. Les problèmes liés aux établissements humains ne seront pleinement reconnus qu’en 1976 à Vancouver (Canada), durant la première conférence internationale des Nations Unies spécialement dédiée à l’urbanisation, appelée Habitat I. À la suite de cette conférence, le 19 Décembre 1977, les précurseurs d’ONU-Habitat voient le jour sous la forme de la Commission des Nations Unies pour les établissements humains – un organisme intergouvernemental – et le Centre des Nations Unies pour les établissements humains (communément appelé «Habitat»), qui assure le secrétariat exécutif de la Commission. Habitat est également chargé de gérer les fonds de la fondation UNHHSF. De 1978 à 1996, en raison d’un soutien financier et politique plutôt maigre, Habitat peine à prévenir et à atténuer les problèmes découlant d’une croissance urbaine massive, en particulier dans les pays en voie de développement. En 1996, l’Organisation des Nations Unies tient une deuxième conférence sur les villes «  Habitat II «  à Istanbul, en Turquie, pour évaluer deux décennies de progrès depuis Habitat I à Vancouver et fixer de nouveaux objectifs pour le nouveau millénaire. Adopté par 171 pays, le document politique issu de ce sommet – appelé Programme pour l’habitat ou, en anglais,  « Habitat Agenda » – contient plus de 100 engagements et 600 recommandations. De 1997 à 2002, guidé par « Habitat Agenda » et, plus tard, en l’an 2000, par la Déclaration du Millénaire des Nations Unies, Habitat amorce une importante revitalisation et identifie de nouvelles priorités en matière de développement urbain durable. Le 1er janvier 2002, de par la résolution A/56/206 de l’Assemblée générale, le mandat de Habitat est renforcé et son statut élevé à celui de programme à part entière des Nations Unies, donnant naissance à ONU-Habitat, le programme des Nations Unies pour les établissements humains. L’Assemblée générale demande alors à ONU-Habitat d’élaborer de nouvelles stratégies pour répondre aux défis urbains des quinze années à venir. Cette restructuration place ONU-Habitat au cœur des priorités de l’ONU pour la réduction de la pauvreté, avec une structure simplifiée, un personnel plus efficace ainsi que des programmes plus pertinents et des priorités mieux ciblées. A travers cette nouvelle structure et ce nouveau mandat, ONU-Habitat contribue activement à l’objectif global des Nations Unies de réduction de la pauvreté et de promotion du développement durable. Ses partenaires internationaux comptent aujourd’hui des gouvernements et autorités locales ainsi qu’un large éventail d’organisations non-gouvernementales (ONG) et de la société civile (OSC).

    Mandat et rôle au sein du système des Nations Unies
    La Déclaration de Vancouver sur les établissements humains (Habitat I)
    La Déclaration d'Istanbul sur les établissements humains (Habitat II) et le Programme pour l'habitat
    La Déclaration sur les villes et autres établissements humains en ce nouveau millénaire
    Résolution 56/206 : renforcement du mandat d'ONU-Habitat

    Menu Title